Booster ses défenses immunitaires grâce aux compléments alimentaires

3574

Le système immunitaire est le système de défense et de surveillance de notre corps, qui consiste en un réseau très complexe d’organes et de tissus. Les organes et tissus les plus importants sont le système lymphatique, le thymus, la moelle osseuse, la rate, les intestins, la peau et les muqueuses ainsi que les cellules immunitaires et les messagers spécialisés. La tâche principale du système immunitaire est de se défendre contre les agents pathogènes et autres substances étrangères.

Puisque notre corps est exposé quotidiennement à divers pathogènes tels que les bactéries, les virus, les champignons ou les parasites, notre système immunitaire travaille 24 heures sur 24 pour protéger notre organisme des infections, des virus et des maladies. Pour un bon fonctionnement du système immunitaire, vous devez donc le renforcer tout au long de l’année.

La vitamine C

La vitamine C joue un rôle à plusieurs niveaux dans le fonctionnement du système immunitaire. Elle soutient la fonction de barrière épithéliale contre les pathogènes, elle joue un rôle dans la croissance et l’activité des cellules immunitaires et la production d’anticorps. De même, on sait que des patients déficitaires en vitamine C sont susceptibles de faire des infections respiratoires sévères comme des pneumonies. Une récente méta-analyse a montré une réduction significative du risque de pneumonie avec une supplémentation en vitamine C, particulièrement chez des individus ayant un faible apport. Il a été également montré qu’une supplémentation en vitamine C réduisait le temps et la sévérité des infections des voies respiratoires supérieures, comme un rhume et diminuait les risques d’être contaminé chez les gens soumis à un stress.

Le fer

Un composant de nombreux enzymes et complexes protéiques, le fer contribue au fonctionnement normal du système immunitaire. En outre, cet oligo-élément contribue à réduire la fatigue et la lassitude. Les aliments tels que la viande, les produits céréaliers, les noix et certains légumes sont de bonnes sources de fer.

Les omega 3

L’EPA et la DHA, les deux principaux omega-3, auraient une action anti-inflammatoire. Ces actifs ont montré leur efficacité dans des syndromes de détresse respiratoire, en réduisant l’inflammation pulmonaire.

Le zinc

Un déficit en zinc peut aussi impacter l’immunité. Le zinc est important pour le maintien et le développement des cellules dans le système immunitaire inné et acquis.

Le cuivre

Il contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire car il est impliqué dans la réponse immunitaire à médiation cellulaire. Les sources de cuivre comprennent les crustacés, les légumineuses, les céréales complètes, les noix et le cacao.