Comment se remettre au sport ?

154

Les recommandations sont de 2h30 à 3h d’activité physique modérée par semaine. Si vous voulez vous mettre sérieusement au sport et vous y tenir sur le long terme, suivez le guide !

Établir un bilan chez le médecin

Avant de démarrer nos cours de gym ou nos séances intensives de jogging, il est primordial de consulter notre médecin généraliste pour qu’il établisse un bilan de santé. Lui seul est en mesure  d’identifier d’éventuels problèmes de dos, de genou ou de coeur. Il pourra ainsi  nous conseiller sur quelle activité physique pratiquer et/ou prescrire un équipement le mieux adapté pour nous protéger des risques de blessure.

Consulter est une bonne façon de s’assurer qu’on s’oriente (sans risque) vers l’activité la plus adaptée pour notre corps. De toute manière, la plupart des clubs de sport demande obligatoirement un certificat médical à l’inscription. Nécessaire ou non, la visite chez le médecin est le rendez-vous à ne pas manquer pour les débutants.

Faire un planning

Rien ne sert de courir, si c’est pour arrêter à nouveau le sport trois semaines plus tard… Pour tenir bon, on établie à l’avance un planning d’entraînement sur une semaine, un mois ou un trimestre… On est plutôt du matin ou du soir ? La semaine ou le week-end ? On choisit le meilleur moment qui nous convient sans chambouler nos habitudes pour exercer notre activité physique. Sans cela, on abandonne vite et on trouve d’autres choses à faire. Si notre programme devient un défi à relever chaque semaine, il sera à coup sûr une grande source de motivation, nous poussant à continuer les efforts. Notre cours de gym ou notre séance à la piscine doit devenir une priorité à laquelle on doit s’investir. Alors avant de se lancer, on planifie sérieusement la semaine à venir en prenant compte des cours à faire, de notre rendez-vous chez le dentiste ou de notre présentation de dossier à effectuer à neuf heures tapantes le jeudi matin.

Apprendre à écouter son corps

Le risque de tendinites et de claquages est beaucoup plus important à la reprise d’une activité physique. On ménage notre corps et on prend garde aux signaux qu’ils nous envoient. Généralement, la fatigue est un bon indicateur de saturation. On a un gros coup de barre pendant notre séance de cardio ? On respire, on s’étire et on arrête le cours pour aujourd’hui.

On fait aussi attention aux douleurs musculaires et aux rythmes cardiaques survenant après l’effort. Si on sent une douleur récurrente à un endroit précis, on arrête momentanément l’activité physique qui en est responsable. Une baisse de performance est le signe d’un effort trop violent, pas d’un manque d’entraînement.

Se fixer des objectifs

On compte perdre des kilos en commençant la gym ? Tonifier nos cuisses en débutant notre cours de zumba ? Gagner en muscles en faisant du jogging ? Ou tenir 20 minutes de steps sans être essoufflé ? On l’a compris, l’importance ici est de se fixer des objectifs. Si on y arrive, on est heureuse, fière et on veut persévérer. Si on échoue, ça nous pousse à rester motiver, à poursuivre nos efforts, tout en ayant un moral d’acier !

S’inscrire dans une salle de sport

Les salles de sports proposent des appareils de musculation, des activités de fitness et autres équipements. En s’inscrivant dans un de ces centres, on a à portée de main tous les outils nécessaires pour pratiquer au mieux nos exercices et assurer notre come-back sportif.

En plus, ils nous permettent de faire connaissance avec d’autres personnes, plus ou moins dans la même situation (et même galère) que nous. On papote et on crée de nouvelles relations : cela nous booste à revenir quand on a du temps libre devant nous !