Quel sport pratiquer quand on est enceinte ?

2268

A priori, vous n’avez aucune raison de stopper une activité sportive quotidienne (hebdomadaire…) si celle-ci n’est pas agressive et que vous êtes en bonne santé. Au contraire, cela peut être un moment très agréable pour vous et votre bébé : à partir du moment où vous choisissez une activité qui vous détend et vous fait du bien, vous libérez des endorphines que bébé ressent. Choisissez pour cela une pratique sportive tout en douceur. Travaillez toujours votre souffle, cela vous prépare à l’accouchement !

Quels sports privilégier pendant la grossesse ?

Tous les sports doux à intensité modérée sont fortement recommandé pendant la grossesse, pour la santé de la femme enceinte et de son bébé.

  • Les sports dit aérobies “en présence d’oxygène” : la marche, la natation et le vélo, à plat, à intensité modérée. Ces activités physiques améliorent la capacité d’oxygénation et les échanges de la future maman avec son bébé.
  • La natation : que vous soyez une bonne ou une mauvaise nageuse, la natation ou l’aquagym est le meilleur sport pendant la grossesse avec la marche. En plus de ses vertus calmantes, vous améliorez votre respiration, ce qui amplement bénéfique pour préparer l’accouchement. Vous faites aussi travailler votre périnée et vous renforcez vos muscles. Choisissez un maillot de bain adapté à votre ventre pour ne pas être trop serrée. Évitez cependant de vous plonger dans une eau trop froide qui ferait baisser votre température corporelle et donc la température du fœtus. Or bébé doit rester bien au chaud.

  • Les exercices de Kegel ou exercices du plancher pelvien (périnée) : faire ce travail au niveau du périnée est important pour réduire les risques de déchirure à l’accouchement. Renforcer les muscles du périnée vous aidera à retrouver un périnée tonique plus rapidement à la naissance de bébé, et éviter incontinence et hémorroïdes, même pendant la grossesse. Toutes les femmes enceintes ou non, devraient pratiquer ces exercices tous les jours.
  • La marche : pour toutes les futures mamans, la marche est un bon moyen de bouger. C’est une bonne alternative si vous arrêtez une activité incompatible avec votre grossesse ou que vous n’êtes pas sportive. Équipez-vous d’une bonne paire de baskets de marche qui maintient parfaitement vos chevilles !

  • Exercices d’étirement ou stretching : le yoga est très efficace pour gagner en souplesse du corps et de l’esprit. Ce qui aide à s’adapter aux situations changeantes et non connues. Un allié puissant à l’accouchement. Il est recommandé de pratiquer un yoga adapté à la femme enceinte : le yoga prénatal. Le stretching ou le yoga aide à se détendre, à gérer ses émotions et à chasser le stress.