Comment passer au shampoing solide ?

197
Pourquoi passer au shampoing solide naturel ?

Outre l’impact environnemental dû aux déchets plastiques, qui est déjà un argument en soi, le passage au shampoing solide bio va vous permettre d’avoir des cheveux bien plus sains au fil du temps. Objectif : zéro déchet et cheveux au top ! Choisissez un savon certifié bio et non testé sur les animaux. Il faut en effet changer nos habitudes capillaires et dire bye bye aux shampoings liquides de l’industrie conventionnelle et leurs publicités alléchantes. Les produits chimiques utilisés donnent l’impression de réparer les cheveux mais la réalité est tout autre. La plupart des shampoings liquides trouvés dans le commerce contiennent des composants indésirables qu’il faut absolument proscrire. Heureusement, les industriels commencent à les supprimer petit à petit, mais lisez bien les étiquettes avant, pour ne pas acheter de produits contenant des silicones et des sulfates.

Le silicone est un filmogène qui entoure le cheveu pour lui donner une apparence lisse et soyeuse. En vérité, cette “gaine” étouffe le cheveux et favorise sa chute, l’apparition de pellicules ou encore le regraissage rapide de vos cheveux. Elle empêche également aux soins de pénétrer la fibre de vos cheveux. Bref tout ce qu’on déteste.

De son côté, le sulfate est chargé du “nettoyage” de vos cheveux, en vérité il le décape trop et le fragilise. Bref, il est urgent de se mettre à des shampoings avec des compositions plus propre.

Comment bien l’utiliser ?

Le souci, c’est que nos cheveux sont addicts à ces produits (un peu comme nous avec le sucre), ils s’y sont habitués et en redemandent ! Il faut donc passer par une période de désintox qui durera environ 1 mois, le temps que le cheveux s’adapte au nouveau PH du savon. Le savon a naturellement un PH plus élevé que nos cheveux (donc plus alcalin), c’est donc pourquoi il est recommandé de faire suivre le lavage par un rinçage plus acide comme le vinaigre de cidre par exemple. Le vinaigre (alcool ou cidre) permet d’apporter du brillant, il referme les écailles, maintient l’hydratation et retire l’excédent de calcaire. Il permet aussi de rééquilibrer la sécrétion de sébum, de calmer les  démangeaisons, la chute de cheveux et les pellicules.

Attention car le vinaigre de cidre peut être trop agressif pour certains cheveux et favoriser leur dessèchement. Le vinaigre d’alcool est mieux toléré. Il est préférable de faire un test et d’observer vos cheveux. Pour préparer une eau de rinçage maison il vous suffit de mélanger 1 verre de vinaigre pour 8 verres d’eau dans une bouteille, secouez et voilà, vous avez votre eau de rinçage au vinaigre !

Le rinçage au jus de citron (le jus d’un citron filtré et mélangé avec un litre d’eau dans une bouteille) est aussi une option possible, il referme les écailles de vos cheveux et les rend plus brillants, d’autant plus si l’eau de votre douche est très calcaire. En effet, le calcaire est un vrai danger pour vos cheveux. Il attaque les cheveux à l’instar que vos canalisations. Selon les régions, l’eau est plus ou moins calcaire. Vous pouvez mettre un filtre anticalcaire qui s’adapte à votre pommeau de douche. Votre chevelure sera plus douce et plus soyeuse.

L’eau trop chaude peut aussi détériorer et fragiliser vos cheveux qui risquent de devenir de plus en plus secs et cassants. Après un lavage de vos cheveux avec un shampoing solide, il faut faire l’effort de se rincer à l’eau fraîche afin d’améliorer la circulation dans le cuir chevelu, renforcer la résistance de vos fibres capillaires et stimuler la pousse des cheveux.

Lors d’une transition vers le shampoing solide naturel vos cheveux vont donc avoir besoin d’un temps d’adaptation dû aux résidus chimiques accumulés par les shampoings classiques. Une fois cette période passée vos cheveux retrouveront plus de force et de brillance.