Quels sont les 5 types de personnalités du sommeil ?

190

La National Sleep Fondation, une organisation américaine qui agit pour l’amélioration du sommeil, a publié une liste de « 5 personnalités du sommeil« . Le genre de nuit qu’on passe serait en effet le résultat du type de profil auquel on appartient.

Ceux qui dorment bien
  • Les jeunes actifs stables

Ce sont ceux qui passent les nuits les plus tranquilles. Les jeunes actifs, généralement mariés et stables professionnellement sont ceux qui dorment le mieux. Leur emploi à temps plein, généralement bien rémunéré et leur vie de couple ne sont pas spécialement problématiques. Résultat : des nuits complètes qui leur permettent d’être en pleine forme durant la journée.

  • Les personnes âgées

Eux aussi dorment bien. Les plus de 60 ans, qui appartiennent à la catégorie « sénior » ont généralement le temps. Et qui dit temps, dit potentielle sieste durant la journée. Donc même s’ils ne sont pas très fans des grasses matinées, ces derniers ont le temps de faire des siestes. Beaucoup de siestes. 

Ceux qui dorment moins bien
  • Les addicts au travail

Les « workaholics » sont ces personnes qui, souvent malgré elles, pensent toujours au travail. Elles passent généralement plus de 40 heures par semaine au bureau, se lèvent très tôt et ont par conséquent tendance à dormir 5 heures par nuit (ou un peu plus). Plus d’un tiers des individus appartenant à ce groupe ressentent une profonde fatigue au moins 3 jours par semaine.

Le monde est fait d’injustices. Et parmi elles, le fait que certains individus aient moins besoin de dormir que d’autres. Les noctambules aiment vivre la nuit. Cela leur permet de travailler beaucoup plus, car leurs nuits sont beaucoup plus courtes. Mais comment font-ils pour tenir ? En plus d’avoir habitué leur corps à ce rythme, ils sont généralement accros à la caféine. Ils n’hésitent pas à faire des micro-siestes lorsque le besoin se fait vraiment ressentir.

  • Les insomniaques

Cette catégorie est sans doute la plus à plaindre. Les individus qui souffrent de trouble du sommeil sont généralement des personnes actives qui souffrent d’une fatigue constante. La cause ? L’impossibilité de fermer l’œil dont ils souffrent toutes les nuits.

Quelle est la durée idéale d’une bonne nuit de sommeil ? 

Pour ce qui est de la durée de sommeil minimum, la National Sleep Fondation recommande entre 7 et 9 heures de sommeil pour les adultes. Mais selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance, les Français dorment le strict minimum : en moyenne 7 heures et 5 minutes par nuit.

L’environnement et le rythme de vie sont souvent les principales raisons de ce manque de sommeil. Le stress et les contraintes familiales peuvent également jouer un rôle. Cela peut aussi être influencé par une certaine dévalorisation du sommeil. Une partie de la société l’associe à un temps d’inaction. En tout, ce sont 45% des 25 à 45 ans qui considèrent qu’ils dorment moins que ce dont ils ont besoin. Mais comme en témoignent ces 5 personnalités, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil.