Les avantages de la méditation

62

La méditation est une pratique mentale qui consiste à focaliser son attention sur le présent. Il en existe différents types (en pleine conscience, zen, vipassana, transcendantale…) qui ont chacune des bienfaits sur le stress ou pour bien dormir.

La méditation rend plus heureux

Les personnes qui méditent mènent généralement une vie plus heureuse que celles qui ne le font pas. La méditation est connue pour améliorer le flux de pensées constructives et d’émotions positives.

Image result for meditate happy

Même quelques minutes passées à méditer régulièrement peuvent faire une grande différence. Des preuves scientifiques soutiennent cette affirmation : des études approfondies ont été menées sur un groupe de moines bouddhistes alors qu’ils méditaient. Le cortex préfrontal du cerveau des moines (la partie associée au bonheur) s’est révélé très actif.

La méditation vous aide à gérer l’anxiété, le stress et la dépression

Le potentiel de transformation de la méditation ne doit pas être sous-estimé. Des études menées à l’université du Wisconsin ont prouvé que la méditation a des effets physiologiques sur le cerveau.

Image result for depression

Par exemple, les chercheurs ont découvert que la partie du cerveau qui régule le stress et l’anxiété se rétrécit lorsque la méditation est pratiquée de façon constante. En se concentrant sur des expériences moment par moment, les méditants entraînent l’esprit à rester calme, même dans des situations stressantes. En même temps, ils ressentent beaucoup moins d’anxiété due à l’incertitude de l’avenir.

Il n’est pas nécessaire d’être religieux pour méditer

La méditation peut être bénéfique pour tous. Elle dépasse la doctrine : il s’agit de développer le calme, de pratiquer la conscience et de désencombrer l’esprit. Et bien que la contemplation soit un élément clé de la plupart des religions du monde, il n’est pas nécessaire d’être membre d’une religion pour pratiquer la méditation.

Image result for meditate

De plus, en janvier 2018, le Pew Research Center a publié des résultats qui montrent à quel point la méditation de la pleine conscience est devenue courante aux États-Unis, quelle que soit l’affiliation religieuse.

Prévenir les troubles cardiovasculaires

Une étude clinique aléatoire a évalué la pratique de la méditation transcendantale en la comparant à des séances d’information et de discussions auprès de 84 patients présentant des troubles cardiovasculaires jugés stables.

Image result for meditate

Des effets bénéfiques ont été observés en ce qui concerne la tension artérielle et la résistance à l’insuline dans le groupe de méditation. L’utilisation de la méditation transcendantale par des patients souffrant de troubles cardiovasculaires pourrait par ailleurs améliorer quelques aspects du syndrome métabolique.

Réduire la sévérité des symptômes du trouble obsessionnel compulsif et améliorer le système immunitaire

Une étude menée en 2008 a étudié les effets de la méditation sur des individus touchés par le trouble obsessionnel compulsif. Les résultats ont montré une diminution des symptômes des participants ayant suivi les séances. De plus, ceux-ci avaient moins de difficultés à laisser aller leurs pensées.

Image result for meditate

Au cours d’une étude, les chercheurs ont constaté qu’à la suite d’une vaccination, le taux d’anticorps contre le virus de la grippe était plus élevé chez les méditants que dans un groupe témoin. De plus, l’augmentation de ce taux était proportionnelle à celle de l’activité cérébrale dans la zone reliée aux sentiments positifs (le cortex préfrontal gauche).