Les métiers insolites d’autrefois

450

Certains métiers sont récents, d’autres plus anciens. Pourtant les temps changent ! Saviez-vous qu’au XIXème siècle des personnes étaient embauchées pour réveiller les gens, comme le font aujourd’hui les réveils ? Plusieurs métiers d’autrefois n’existent plus aujourd’hui et ont été oubliés.

Etes-vous prêt à faire un bon dans le passé et découvrir les carrières auxquelles vous avez échappé ?

Réveilleur

Comment les gens se réveillaient pour aller travailler avant la création des réveils ? Facile – ils ont embauché un réveilleur pour taper ou tirer sur leurs fenêtres à une heure fixée. Cette profession est devenue très populaire en Grande-Bretagne et en Irlande au début du XIXème siècle. Certaines régions de la Grande-Bretagne comptaient encore quelques réveilleurs jusque dans les années 1970.

Quand les gens habitaient à l’étage, ils utilisaient souvent des bout de bambous pour taper à la fenêtre et ils ne devaient pas partir tant que la personne n’avait pas montré qu’elle était bien réveillée. La tâche était principalement effectuée par des hommes et des femmes plus âgés afin de gagner de l’argent supplémentaire. En général c’étaient des femmes ou des vieux qui faisaient ce travail car il ne pouvaient pas faire autre chose de plus lucratif.

Collecteur de sangsues

À l’époque où le médicament était encore dans la phase de «saignement du patient», des personnes appelées collecteurs de sangsues attrapaient les sangsues et les vendaient ensuite aux médecins. Cette pratique était courante aux XVIIIème et XIXème siècles en Grande-Bretagne et en Amérique – la saignée par les sangsues était censée libérer le patient de la mauvaise humeur qui le rendait malade.

Pour attirer les sangsues de l’eau marécageuse, les collecteurs de sangsues conduisaient de vieux chevaux dans l’eau, puis ramassaient les sangsues fraîches qui se collaient sur leur peau. S’ils n’avaient pas de chevaux, ils utilisaient simplement leurs propres jambes.

Laitier

Avant que tout le monde ait des réfrigérateurs, il était difficile d’empêcher le lait de tourner. Vous aviez donc besoin qu’il soit livré régulièrement par votre laitier. Les laitiers étaient omniprésents en Grande-Bretagne, en Amérique et dans d’autres pays pendant une grande partie du 20ème siècle.


Chaque matin dans les années 1950, le laitier livrait des bouteilles et des cruches remplies à ras bord de lait. Si vous aviez de la chance, il livrait parfois même d’autres aliments comme des œufs et du beurre, un peu comme un garçon le ferait avec un journal. Mais avec la réfrigération à domicile, cette profession a pratiquement disparu.

Attrapeurs de rats

Les attrapeurs de rats ont attrapé les rongeurs porteurs de maladies qui sévissaient autrefois dans les quartiers résidentiels. Avec le déclenchement de la peste noire, qui a fait rage dans toute l’Europe pendant plusieurs siècles, les attrapeurs de rats ont été cruciaux pour la santé d’une communauté et la sécurité de ses approvisionnements alimentaires.

L’équivalent d’aujourd’hui de l’attrapeur de rat est l’exterminateur, qui traite bien plus que des rats. A l’époque victorienne, les attrapeurs de rats capturaient et vendaient des rats dans des pubs où ils étaient mangés par des chiens et jouaient avec pour s’amuser.

Placeur de Quilles

Avant que les machines pinsetter ne soient inventés en 1936, des garçons étaient embauchés pour installer des quilles de bowling après avoir été renversés – on les appelait des Pinsetter ou l’équivalent français : Placeur de Quilles.

Heureusement, lorsque les machines ont rendu le bowling plus efficace en réduisant les temps d’attente entre les tours, les préposés étaient toujours tenus de nettoyer les machines et de corriger les bourrages avant que les machines plus avancées ne soient brevetées.