Comment faire le tri de ses produits de beauté dans sa salle de bain ?

39
Les produits qu’on peut garder sans risque

Ça peut paraître évident mais comme les produits alimentaires, les produits de beauté ont une date de péremption. La première étape donc, lorsqu’on se lance dans le tri de ses produits, est de vérifier à l’aide du pictogramme dessiné sur le pot ou flacon la durée de conservation maximale après ouverture, généralement comprise entre 3 et 12 mois.

Il faut savoir que shampoings et gels douche sont si riches en détergents qu’ils ne risquent pas de développement microbiologique. Ils sont encore utilisables des années s’ils n’ont jamais été ouverts. Les poudres de maquillage et les rouges à lèvres, qui ne contiennent pas d’eau, peuvent également se conserver aisément bien au-delà de la période indiquée.

Ce qu’il faut jeter

De manière générale, il faut tester sur le dos de la main les produits délaissés trop longtemps. Si la formule est devenue biphasée – qu’il s’agisse d’un soin ou d’un fond de teint -, s’est épaissie, a changé notablement de couleur ou sent le rance, il faut s’en séparer sans hésitation.

En général, les vernis à ongles ne se conservent pas plus de deux ans car ils perdent leur capacité à briller et à tenir sur l’ongle. Mais si le vernis ne s’est pas divisé en deux phases ou s’il n’a pas changé de couleur, vous pouvez le conserver encore un peu.

Il est possible de recycler certains produits de beauté

Les crèmes solaires de l’année passée peuvent être réutilisées… mais pas pour nous protéger des UV, car les filtres d’une crème ouverte l’année précédente se seront dégradés. Ils ne sont plus aussi efficaces et ne nous protégeront plus suffisamment. Mais, on peut détourner ces produits solaires en crème corps ou pieds, pour bénéficier au moins de leurs actifs hydratants.

Les crèmes visage, les contours des yeux ou les huiles végétales périmés qui sont ouverts depuis plus de six mois ou un an (selon l’indication sur le flacon), mais dont la formule n’est pas altérée, ni à la vue ni à l’odeur, peuvent également faire office de soin hydratant pour les jambes et les pieds. En revanche, mieux vaut éviter le visage ou le décolleté, zones plus sujettes aux réactions et aux boutons.

Si vous constatez que votre mascara devient un peu sec, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile à la formule, mélangées avec la brosse dans le tube. Cela permet de ressusciter une formule devenue trop sèche et de la garder quelque temps de plus. Optez de préférence pour de l’huile de ricin, connue pour favoriser la pousse des cils et des cheveux.