Quels aliments manger pour booster la fertilité ?

100
Les antioxydants pour détoxifier

Ces aliments permettent d’éliminer les toxines, qui jouent un rôle néfaste sur la reproduction. Les antioxydants augmentent également la motilité et la concentration de spermatozoïdes. Vous les trouverez entre autres dans les fruits (fruits rouges) et les légumes (verts), le gingembre, le curcuma, les amandes et le thé.

Les bonnes graisses

Quand on parle d’alimentation, on a souvent tendance à diaboliser le gras. Il n’est pourtant pas question de le bannir, mais de choisir les bonnes graisses. Un apport suffisant en oméga-3 participe au bon fonctionnement de notre organisme et donc de notre système reproducteur.

Privilégiez les huiles végétales comme l’huile d’olive, de colza, de noix ou de lin ou les margarines riches en oméga-3. Consommez du poisson gras comme le maquereau, les anchois, les sardines, le saumon ou le foie de morue.

Les fruits de mer et les œufs sont également des sources d’oméga-3 privilégiées. Durant votre grossesse, ces nutriments participeront au bon développement neurologique de votre bébé.

Réguler la sécrétion d’insuline

Les aliments à index glycémique élevé ont pour effet d’augmenter la sécrétion d’insuline, ce qui nuit à la fertilité et plus particulièrement à l’ovulation. Privilégiez donc les aliments à indice glycémique bas :

  • Céréales et farines complètes
  • Légumes secs
  • Fruits et légumes
  • Sirop d’agave

Les fibres sont à privilégier, car elles permettent de ralentir l’assimilation des glucides par l’organisme et ainsi la sécrétion d’insuline. Pensez ainsi aux graines de lin, à l’agar-agar et au son d’avoine, à incorporer à vos salades et yaourts.

Certains glucides sont également à favoriser plus que d’autres. Évitez les sucres raffinés, la farine blanche, les pommes de terre et les sodas.

Calcium

Il s’agit d’une substance essentielle pour l’équilibre des hormones sexuelles. Dans ce contexte, ce sont les produits entiers qui sont les plus riches en calcium. Il est conseillé de consommer deux laitages entiers par jour pour favoriser l’ovulation.

On opte pour du lait entier ou demi-écrémé, du fromage blanc, des petits suisses ou des yaourts non allégés. Le fromage et la crème glacée constituent également des sources de calcium, mais sont à consommer avec modération.

La vitamine B9

Également connue sous le nom d’acide folique, cette vitamine est indispensable aux femmes en âge de procréer. En effet, elle participe au bon déroulement du cycle menstruel et donc celui de l’ovulation et de la conception. On peut la trouver sous forme de complément alimentaire, mais également dans l’assiette. Abusez d’épinards, de mâche, de cresson, de lentilles, de melon, de châtaigne, d’avoine, de sarrasin, de quinoa, de moules, de noix, de pois chiches…

Une fois bébé installé, la vitamine B9 réduit le risque de fausse couche, le protège de certaines malformations et prévient la prématurité.