Les vitamines et minéraux à prendre durant la grossesse

115

Même si l’ensemble des vitamines et des minéraux contribue au bon fonctionnement du corps humain, certains sont essentiels pour la femme enceinte : le fer, le calcium, la vitamine B9, l’iode, etc. Ils jouent un rôle de premier plan au cours de toutes les étapes de la croissance de l’embryon et du fœtus.

Le fer

Le fer se retrouve dans les globules rouges du sang. Il permet notamment aux globules rouges de capter l’oxygène dans les poumons et de le transporter dans tout le corps, et au fœtus par le placenta. Les femmes enceintes ont besoin de plus de fer, car leur volume de sang augmente. De plus, elles doivent en fournir à leur futur bébé. Les réserves en fer du bébé à la naissance durent tout au plus pendant les 6 premiers mois de sa vie.

Un apport adéquat en fer diminue le risque d’accouchement prématuré, de bébé de faible poids à la naissance ou de mortalité précoce du nouveau-né.

Une carence en fer peut causer de l’anémie. Elle peut provoquer de la fatigue et un essoufflement plus rapide à l’effort. La carence peut être détectée par un test sanguin. Les femmes végétariennes et celles qui ont des grossesses rapprochées ou multiples risquent davantage de manquer de fer.

Le calcium

Les besoins en calcium augmentent de 30 % durant la grossesse. Le fœtus en a besoin pour fabriquer son squelette. Le calcium sert à construire les os et les dents. Si l’alimentation de la femme enceinte n’est pas suffisamment riche en calcium, le futur bébé le puisera directement dans les réserves de la mère. Le calcium aiderait aussi à maintenir une bonne tension artérielle durant la grossesse.

Si la femme enceinte mange peu d’aliments riches en calcium, les suppléments sont recommandés. Un supplément de 1 g de calcium par jour aiderait à réduire les risques de prééclampsie (hypertension durant la grossesse) chez les femmes ayant un apport insuffisant en calcium.

Acide folique (vitamine B9)

Cette vitamine est importante, surtout en début de grossesse. Elle est impliquée dans la formation de la colonne vertébrale et du cerveau de l’embryon dès les premiers jours suivant la conception.

Lorsque la femme apprend qu’elle est enceinte, cette étape cruciale est déjà passée. Voilà pourquoi les médecins recommandent aux femmes qui prévoient une grossesse de prendre une multivitamine contenant de l’acide folique 2 à 3 mois avant de concevoir l’enfant.

Tout au long de la grossesse, l’acide folique participe à la formation des nouveaux tissus, des cellules du sang, du cerveau et du système nerveux. Une carence en acide folique peut causer un retard de croissance, une malformation congénitale ou une anomalie du tube neural. Des handicaps physiques ou des déficiences mentales sévères peuvent en découler.

Oméga-3

Les bienfaits des oméga-3 chez les femmes enceintes sont de mieux en mieux démontrés. Ces bons gras contribuent à la fois à la santé de la femme enceinte et à celle du fœtus. En effet, les oméga-3 participent au développement du cerveau et des yeux du futur bébé. De plus, il a été montré qu’ils aident la mère à garder un bon moral tout au long de la grossesse et après la naissance.

De façon générale, on dit que la population ne mange pas suffisamment de gras oméga-3. C’est pourquoi on recommande aux femmes enceintes de manger au moins deux repas de poisson gras par semaine (de 200 à 350 g de poisson cuit au total).

L’iode

L’iode est un minéral présent en très petite quantité dans le corps. Il permet au corps de fabriquer les hormones thyroïdiennes, essentielles à la formation des os, à la contraction musculaire, aux battements cardiaques et à l’absorption des nutriments. L’iode contribue également à la croissance du cerveau du fœtus et une carence pourrait entraîner des troubles dans son développement.