Pourquoi il ne faut pas percer un bouton ?

198
Pourquoi ne faut-il pas percer un bouton ?

Quand on voit un bouton apparaître sur son visage, difficile de résister. On n’a généralement qu’une seule envie : le percer et s’en débarrasser. Et pourtant, éclater un bouton pourrait faire plus de mal que de bien à votre peau.

Un bouton, c’est comme un petit sac qui se trouve sous la peau et qui contient du sébum et tout plein de bactéries. Le percer, c’est donc diffuser l’ensemble de ce nid sur toute la peau, aggravant ainsi la situation.

En clair, lorsque vous pressez dessus et l’éclatez, le pus qui s’y trouve et qui est composé de cellules mortes et de bactéries s’étalent sur le visage, prolifèrent et là, c’est la surinfection assurée !

Est-il dangereux de percer un bouton ?

Les boutons sont des inflammations cutanées. Et même s’il est difficile d’y résister, mieux vaut éviter d’y toucher. Si vous vous y aventurez, vous risquez quelques déconvenues.

Tout d’abord, comme évoqué, vous risquez d’étendre l’infection sur l’ensemble du visage, même sur les zones qui sont épargnées par les boutons.

Autre conséquences : vous risquez d’avoir des cicatrices à vie. Des cicatrices peu profondes, d’autres plus profondes et même des cicatrices boursouflées qui ressemble à des kystes. Et même si toutes les peaux ne marquent pas de manière égales, mieux vaut – dans le doute – éviter de les manipuler.

Comment savoir si on peut percer un bouton ?
  • À quel moment peut-on percer un bouton ?

Il ne faut pas s’acharner sur un bouton qui n’est pas encore totalement mur. Tant qu’il ne présente pas de « tête » blanche ou de pue visible à l’œil nu, mieux vaut ne pas y toucher sous peine d’aggraver l’inflammation.

  • Comment faire murir un bouton ?

Pour que le bouton murisse et qu’il soit prêt à être retiré délicatement évidemment, vous pouvez utiliser une crème à base de peroxyde de benzoyle ou d’acide salicylique. Il suffit d’en appliquer sur la zone à traiter de manière locale et vous verrez qu’au bout de quelques jours, votre bouton sera prêt à être extrait !

Quel type de bouton peut être percé ?
  • Percer un bouton blanc

On peut retirer un bouton blanc sur le menton ou on bouton blanc sur le nez, car comme nous venons de le voir, c’est le signe qu’il est généralement mure. Cependant, inutile de le triturer et créer ainsi une infection. Le must, c’est d’utiliser un extracteur de comédons.

  • Percer les boutons noirs

Les points noirs qu’on a parfois sur le visage sont des comédons ouverts dans lesquels le sébum s’est oxydé. Mais comme avec n’importe quel bouton, il faut éviter de les percer soi-même. Cela dit, c’est parfois difficile de se retenir. Alors pour limiter la casse, désinfectez la zone à traiter avec un antiseptique. Ensuite, pressez le point noir entre deux mouchoirs. Ne répétez pas l’opération plusieurs fois d’affilée pour ne pas malmener la peau.

  • Percer un bouton d’acné

Quand on a des boutons d’acné, mieux vaut ne pas y toucher, car vous risqueriez de la propager sur l’ensemble du visage. Pire, vous pourriez avoir des cicatrices qui ne disparaitront jamais. Alors si vous avez de l’acné légère ou sévère, le mieux est de consulter un dermatologue afin qu’il vous prodigue les conseils et les traitements les plus adaptés à votre cas.