Pourquoi la tutelle de Britney Spears fait-elle autant débat ?

608

Mercredi, la chanteuse s’est exprimée devant la cour supérieure de Los Angeles à propos de l’accord de sa tutelle, mis en place en 2008 par la justice américaine. Pendant plus d’une demi-heure, Britney Spears a raconté comment cette tutelle l’a dépossédée de sa liberté. Depuis 13 ans, la star n’a plus de contrôle décisionnaire sur son patrimoine (environ 60 millions de dollars), et sur de nombreux aspects de son quotidien, de sa vie professionnelle et de sa vie privée.

Elle a déclaré : « Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit. J’ai menti, j’ai dit au monde entier que j’allais bien et que j’étais heureuse. C’est un mensonge. J’étais dans le déni. J’étais sous le choc. Je suis traumatisée. Tu sais, “fais semblant jusqu’à ce que ça arrive vraiment”. Mais maintenant je vais vous dire la vérité, ok ? Je ne suis pas heureuse, je ne dors pas, je suis tellement en colère, et je suis déprimée. »

En 2008, Britney effectue plusieurs séjours en cure de désintoxication et en hôpital psychiatrique. Lors de son deuxième séjour à l’hôpital, son père, Jamie Spears, réclame d’urgence une tutelle temporaire. Cette tutelle permet de gérer un proche qui n’est plus en mesure de prendre des décisions. Cette décision induit de nombreuses restrictions : elle est interdite d’utiliser son argent ou de disposer de son corps sans l’accord de son tuteur. Des experts en droit ont qualifié cette tutelle d’inhabituelle, pour quelqu’un d’aussi jeune et d’aussi productive que Britney Spears.

Elle a ajouté : « Je veux être capable de me marier ou d’avoir un bébé. Ce n’est pas le cas avec la tutelle. J’ai un stérilet donc je ne peux pas tomber enceinte. Je veux enlever ce stérilet et essayer d’avoir un autre bébé, mais cette équipe m’empêche d’aller chez le docteur pour le faire retirer parce qu’ils ne veulent pas que j’ai un enfant. Je suis fatiguée de me sentir seule. Je mérite les mêmes droits que n’importe qui d’avoir un enfant, une famille, toutes ces choses et bien plus encore. Je mérite d’avoir une vie. »

Les fans ont été les premiers à dénoncer cette tutelle, qu’ils considèrent abusive. Depuis le début, ils se sont rassemblés autour du mouvement « Free Britney ». Ils analysent chaque post, chaque déclaration de la star et utilisent les réseaux sociaux pour alarmer sur sa situation.
Britney Spears, qui souhaite la levée de sa tutelle, a donné raison aux milliers de fans qui criaient à la maltraitance. La justice américaine devrait bientôt rendre sa décision.