Comment bien se préparer au changement d’heure ?

124
Accélérez votre horaire de sommeil d’environ 15 minutes chaque nuit jusqu’au week-end prochain.

Le meilleur moyen de ne pas être pris au dépourvu par l’heure d’été est de l’anticiper. Si vous avez déjà pris l’habitude de vous coucher (et de vous réveiller) une heure plus tôt que d’habitude d’ici le week-end prochain, le décalage horaire ne devrait pas trop vous affecter.

Il est difficile de modifier d’un seul coup son horaire de sommeil et de réveil d’une heure. Allez-y donc doucement. Efforcez-vous de vous coucher 15 minutes plus tôt chaque soir jusqu’à ce que vous atteigniez l’heure souhaitée, puis restez-y.

Faites du sommeil une priorité cette semaine.

Encore une fois, il s’agit de faire en sorte que votre routine de sommeil soit au top avant le week-end prochain. Il est vraiment important de ne pas commencer avec un manque de sommeil accumulé, car cela rendra les conséquences de la perte de sommeil encore plus importantes.

S’il y a une semaine où il faut faire tout ce qui est possible pour dormir, c’est bien celle-là. Soyez un peu plus strict que d’habitude sur l’heure du coucher, arrêtez la caféine, évitez l’alcool et le sucre après le dîner et arrêtez de regarder les appareils électroniques juste avant de vous coucher.

Faites en sorte que votre maison soit très sombre la nuit.

À l’inverse, limiter votre exposition à la lumière la nuit peut aider votre corps à s’habituer à cet ajustement horaire. La semaine prochaine, faites en sorte d’éteindre toutes les lumières vives de votre maison une fois le soleil couché.

C’est le moment ou jamais d’investir dans des bougies ou des ampoules adaptées au rythme circadien. Éteignez les appareils électroniques au moins une heure avant de vous coucher pour indiquer au cerveau qu’il est temps de se préparer à dormir.

Soyez indulgent envers vous-même et votre partenaire de sommeil.

Enfin, rappelez-vous que même si votre préparation au passage à l’heure d’été ne se déroule pas comme prévu, vous finirez par retrouver votre sommeil. Accordez-vous un peu de grâce en attendant.

Et si vous partagez votre lit avec quelqu’un, faites preuve de la même courtoisie. Avancer l’heure du coucher peut provoquer des ruptures temporaires dans les relations, surtout si l’un des partenaires préfère vivre la nuit et a du mal à s’adapter à l’horaire plus précoce.

Nous sommes plus irritables, plus enclins aux conflits et moins empathiques lorsque nous manquons de sommeil. Si vous ou votre partenaire êtes un peu à cran dans les jours qui suivent l’heure avancée, faites preuve de patience et d’acceptation.