TOP Des meilleurs aliments pour la santé

8

On le sait, aucun aliment n’est vraiment mauvais. Tout est question d’équilibre. Toutefois, il existe des aliments que vous auriez vraiment avantage à consommer le plus souvent possible. Voici donc une liste des aliments que vous devriez vraiment prendre l’habitude de manger régulièrement.

L’avocat

Parmi les meilleurs aliments santé, on compte notamment l’avocat qui peut faire baisser le taux de cholestérol. Les chercheurs estiment qu’en remplaçant seulement 5% des gras saturés par des gras mono-insaturés, on peut diminuer de plus du tiers le risque de crise cardiaque. En prime : l’avocat est riche en bêta-sitostérol, stérol végétal qui bloque l’absorption du cholestérol présent dans les aliments. Il renferme également du glutathion, un puissant antioxydant.

Image result for avocado

En plus de fournir l’énergie dont vous avez besoin, les aliments que vous consommez quotidiennement sont bénéfiques à votre santé dans la mesure où ils contribuent à prévenir le cancer et à vous protéger des maladies cardiaques.

Les myrtilles

Ce sont les anthocyanines qui confèrent à la myrtille sa couleur et son puissant pouvoir antioxydant. Elles protègent contre la cardiopathie, le cancer, la cécité et les pertes de mémoire liées à l’âge.

Image result for blueberries

À l’instar de la canneberge riche en bienfaits, la myrtille renferme également des épicatéchines, antioxydants qui empêchent les bactéries d’adhérer aux parois de la vessie et préviennent ainsi les infections urinaires. Enfin, sa richesse en fibres contribue à calmer la faim, contribue à stabiliser le sucre sanguin en fait un antidote contre la constipation.

La cannelle

La cannelle est l’une des plus puissantes épices médicinales. Elle s’est taillé une réputation enviable par sa capacité à mieux contrôler la glycémie chez les diabétiques. L’épice peut aider à prévenir les caillots et elle possède des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

Image result for cinnamon

Elle inhibe aussi la croissance d’E. coli et autres types de bactéries. Il n’en faut pas beaucoup. Aussi peu que 1 à 2 ml (¼ à ½ c. à thé) par jour suffisent à vous aider à réduire les triglycérides et le cholestérol.

Le fruit de la passion

Ce petit fruit ovoïde contient des graines comestibles et une pulpe juteuse, sucrée et acidulée. Sa coque ou écorce peut être pourpre foncé ou vert pâle. La pulpe et les graines comestibles sont orange verdâtre, juteuses, sucrées et acidulées en même temps.

Image result for passionfruit

La pulpe est une excellente source de fibres, d’antioxydants et de stérols végétaux, qui réduisent votre taux de cholestérol sanguin. Ce fruit est également riche en vitamines C et E. Pour savourer, enlevez la pulpe à la cuillère et jetez-la dans une salade de fruits ou encore passez-la à la centrifugeuse pour rehausser votre boisson du matin.

L’ail

L’ail est antibactérien, antifongique et antiviral. En laboratoire, il s’est même révélé efficace contre des souches de bactéries antibiorésistantes. Il tire ses propriétés de ses composés soufrés, qui agissent comme antioxydants et sont utiles au cœur. Bien qu’il n’abaisse le taux de cholestérol que de façon modeste, il éclaircit le sang et diminue donc le risque de formation de caillots sanguins, de crise cardiaque et d’AVC (accident vasculaire cérébral).

Image result for garlic

Ceux qui en prennent six gousses ou plus par semaine voient leur risque de cancer du côlon, de l’estomac ou de la prostate diminuer de moitié comparativement à ceux qui n’en prennent pas plus d’une. En plus d’éliminer les carcinogènes avant qu’ils n’endommagent l’ADN, les composés soufrés de l’ail entraînent l’autodestruction des cellules cancéreuses.

Les épinards

En plus des caroténoïdes, qui protègent contre la dégénérescence maculaire, l’épinard possède beaucoup de vitamine K, nutriment qui préserve la densité osseuse et prévient les fractures.

Image result for spinach

C’est également une bonne source de potassium, de magnésium et de folate, qui contribuent tous à réguler la pression artérielle et, par conséquent, à diminuer le risque d’AVC (accident vasculaire cérébral). Il semblerait en outre que le folate réduise radicalement le risque de cancer du poumon chez les ex-fumeurs.