L’addiction aux jeux vidéos : les signes, les risques et les solutions

74

Une dépendance aux jeux vidéos peut représenter un vrai danger pour les jeunes. Établir quelques règles est indispensable pour les protéger. Dans cet article, nous allons décrypter les signes de cette forme de dépendance, les risques et les solutions de prévention.

Twitch.tv and video game addiction | by Apisit Chatarsa | Media Ethnography | Medium

On considère qu’il y a une dépendance aux jeux vidéo lorsque le joueur se livre à ce type d’occupation de façon excessive, c’est-à-dire à partir d’une trentaine d’heures par semaine, bien plus que le temps consacré par les joueurs professionnels – ou les autres « gros joueurs », à savoir entre 18 et 20 heures par semaine.

Détecter les signes de la dépendance

L’OMS a fixé trois critères cumulés : une perte de contrôle, un temps important passé à jouer à des jeux vidéos, ainsi que des conséquences négatives sur la vie quotidienne. À cela elle rajoute une durée : le trouble du comportement doit se manifester sur une période de 1 an minimum.

Effects of video games on a child's brain

La dépendance aux jeux vidéos, chez l’adulte comme chez l’adolescent, peut-être décelée grâce à certains signes. Le joueur accro aux jeux en ligne va peu à peu abandonner ses activités, ses relations sociales pour pouvoir consacrer tout son temps au jeu, qui va devenir son unique priorité. Pour les adolescents, une baisse des résultats scolaires sera visible, pour les adultes des difficultés professionnelles apparaîtront. Une mauvaise alimentation, un mauvais sommeil, de l’anxiété, de l’agressivité et de la tristesse peuvent également faire surface.

Les risques

On peut constater des répercussions sur son sommeil car le joueur accro aux jeux vidéos a tendance à jouer même la nuit, écourtant ainsi son temps de sommeil. Parfois, la dépendance peut également se répercuter sur l’équilibre alimentaire.

Do Violent Video Games Trigger Aggression? - Scientific American

Une personne fragile qui présente une dépendance aux jeux vidéo risque, s’il n’y a pas de prise en charge, de se retrouver tôt ou tard en état de souffrance psychique et de grande solitude. Il en résulte un mal-être évident. Dans de rares cas, un accro aux jeux vidéo peut devenir extrêmement triste ou agressif.

Les solutions

Les parents démunis face à un début de dépendance aux jeux vidéo de leur enfant peuvent demander de l’aide à leur médecin. Le jeune peut ensuite être pris en charge par un psychologue spécialisé dans les pratiques addictologiques.

Tips From Seattle Teen Counseling Expert On Adolescent Mental Health

D’ailleurs, les comportements addictifs sont bien plus fréquents chez les adultes que chez les jeunes. Quoiqu’il en soit, lorsqu’on est en présence d’un cas extrême, mieux vaut opter pour l’orientation du jeune vers un spécialiste le plus rapidement possible.