Les super-aliments qui vous aideront à passer l’hiver

2

En hiver, l’organisme se fatigue plus vite, il est donc indispensable de lui apporter le carburant nécessaire. Voici quelques super-aliments aux multiples pouvoirs que vous devriez consommer chaque hiver.

Qu’est-ce qu’un super-aliment ?

Les super-aliments sont des aliments naturels à la valeur nutritionnelle exceptionnelle. S’ils existent pour la plupart depuis l’Antiquité, ils ne sont sous le feu des projecteurs que depuis le début des années 2000, avec le grand boom de la tendance nourriture « healthy ».

Superfoods or Superhype? - V-PIT

Pour 99% issus du monde végétal, les super-aliments ont une très forte concentration en minéraux, vitamines, oligo-éléments, micro-nutriments, acides gras essentiels et/ou antioxydants sous un faible volume. C’est la définition de la densité nutritionnelle et c’est ce qui contribue à faire d’un « simple » aliment, un véritable super-aliment.

La spiruline

La spiruline est l’un des aliments les plus riches en protéines. En moyenne, 60 à 70 % de son poids total est composé d’acides aminés qui sont utilisés comme source de nourriture pour nos muscles. La viande maigre n’en contient que 20% et ce pourcentage diminue même au cours de la cuisson.

Spiruline : quels sont ses bienfaits sur la santé ?

La spiruline contient des quantités intéressantes de fer, de cuivre, de magnésium et de zinc, des minéraux connus pour combattre la fatigue et favoriser la récupération. Elle contient aussi de bonnes quantités de sodium, de phosphore, de potassium, de sélénium et de manganèse, des éléments très utiles pour la santé globale de notre organisme.

Notre système immunitaire a besoin d’un grand panel de vitamines pour fonctionner correctement, surtout en hiver. Les vitamines contenues dans la spiruline permettent ainsi de pallier une alimentation carencée voire déséquilibrée.

Le chou frisé

Sa haute teneur en fibre en font un allié de la digestion. On trouve des fibres solubles, sous forme de gel au cœur du végétal qui se dispersent dans l’eau, et les fibres insolubles dans les légumes à feuilles qui aident les aliments à circuler entre les intestins et l’estomac. Tous deux favorisent le transit intestinal. Ces fibres font baisser le niveau de cholestérol et ralentissent le passage du glucose dans le sang.

On retrouve dans le chou frisé plus de fer que dans le bœuf, si on compare en terme de calorie. Le fer transporte l’oxygène dans l’organisme, favorise la croissance et le renouvellement des cellules.

Le chou frisé renforce le système immunitaire car 40 flavonoïdes entre dans sa composition.  Un des flavonoïdes, la quercétine, a pour propriété de protéger le système immunitaire, en plus d’améliorer l’absorption de la vitamine C.

Les agrumes

Toujours grâce à leur importante teneur en vitamine C, les agrumes aident à booster les défenses immunitaires. En effet, la vitamine C permet d’augmenter la production de globules blancs, cellules intervenant dans la défense de l’organisme. Une action qui booste donc considérablement le système immunitaire.

EPA proposal will allow antibiotic spraying of citrus crops

Les agrumes ont un effet anti-inflammatoire. Ils contiennent des bioflavonoïdes, substances chimiques très efficaces pour lutter contre l’inflammation au niveau cellulaire. Ils empêchent la libération des substances chimiques associées à l’inflammation, stabilisent les membranes cellulaires et diminuent la contraction des muscles lisses. Par ces propriétés anti-inflammatoires, les agrumes gomment les coups de fatigue et aident à mieux résister aux agressions microbiennes.

Les pommes

Si vous avez un faible système immunitaire, la pomme possède une propriété immunostimulante qui peut booster la défense naturelle. Elle améliore la production de globules blancs et d’anticorps afin de protéger les cellules contre les agents pathogènes.

Best apples to grow in your garden | The Telegraph

De ce fait, l’organisme devient plus résistant face aux maladies, surtout les maux d’hiver comme la toux, le rhume, la grippe, la gastro-entérite. De plus, une bonne immunisation favorise la guérison des inflammations et des petites infections.

Les choux de Bruxelles

Comme tous les autres choux, les choux de Bruxelles ont la réputation d’être un aliment anticancéreux. Ils ne contiennent que 54 calories pour 100 g et sont relativement nourrissants, ce qui en fait un bon allié des régimes minceur, à condition de ne pas les noyer dans le beurre ou la sauce.

Market Fresh Finds: Reasons to love Brussels sprouts stack up - Columbian.com
Ils sont également une excellente source de sels minéraux (calcium, potassium et magnésium), d’acide folique et de vitamines, surtout la vitamine C. Comme c’est le cas pour la plupart des légumes, c’est en les cuisant à la vapeur que l’on conserve toutes les qualités nutritionnelles des choux de Bruxelles.
La patate douce

Les patates douces sont une riche source de fibres et contiennent toute une série de vitamines et de minéraux, dont le fer, le calcium et le sélénium. Elles sont également une bonne source de la plupart de nos vitamines B et C. L’un des principaux avantages nutritionnels de la patate douce est sa teneur élevée en un antioxydant appelé bêta-carotène, qui se transforme en vitamine A une fois consommé.

Benefits of sweet potatoes | Femina.in
Riche en bêta-carotène et en vitamine C, la consommation régulière de patate douce pourrait renforcer le système immunitaire et aider à développer une résistance aux infections. La cuisson à la vapeur permet de préserver les glucides à libération lente et les nutriments essentiels de la patate douce.
Les poireaux
Le poireau contient beaucoup de folates et de vitamine C. Les poireaux crus fournissent deux fois plus de ces vitamines que la même quantité de poireaux cuits. Ils sont également d’excellentes sources de vitamines K et B6.
Leeks | SNAP-Ed
Le poireau est une source précieuse d’antioxydants tels que les polyphénols. Ces antioxydants aident à lutter contre les radicaux libres, à prévenir le vieillissement et de nombreuses maladies chroniques. Une portion de 100 grammes de poireaux frais fournit environ 3 mg d’équivalents d’acide gallique.