Les théories sur les dessins animés de notre enfance

258

Ces films, dessins animés et séries ont su nous faire voyager à travers leurs histoires. Mais pour certains, un bon scénario et une jolie fin ne suffisent pas… Voici des théories et autres spéculations complètement folles sur vos dessins animés préférés !

Tous les bébés Razmoket sont morts

Selon cette théorie extrêmement sombre, tous les bébés Razmoket sont morts et ne sont que le fruit de l’imagination d’Angelica Pickles. La Binocle est mort en 1986 avec sa mère, ce qui expliquerait que le père, Stu, est à bout de nerfs la plupart du temps. Tommy était mort-né, donc le père de Casse-Bonbon serait devenu fabricant de jouets pour faire le deuil de l’enfant qu’il ne connaitra jamais.

Les Razmokets feront un retour sur nos écrans! | | Noovo

Les Deville ont subi un avortement en 1990. Angelica n’aura jamais su si le bébé était un garçon ou une fille, ce qui expliquerait qu’elle ait inventé des jumeaux, les Grumeaux.

C’est certainement l’une des théories de dessins animés les plus populaires et les plus tordues d’Internet.

Ash Ketchum était dans le coma

Pokémon est à la télévision depuis maintenant plus de deux décennies et Ash Ketchum a encore 10 ans dans la dernière version de la série. Les personnages qui ne vieillissent pas sont une chose relativement courante dans la plupart des dessins animés, mais dans le cas de Pokémon où Ash a vécu plusieurs années d’aventures et mentionne ces événements, c’est un peu bizarre qu’il n’ait pas vieilli un jour. La raison derrière cela peut être que Ash tombe dans le coma au tout début de la série.

Voice of Pokemon's Ash Ketchum coming to Telford for comic con ...

Dans cette théorie, Ash Ketchum est tombé dans le coma après son accident de vélo dans le tout premier épisode de la série, et tout ce qui suit est un rêve. Les gens qu’il rencontre sont une manifestation de sa psyché intérieure et les aventures sont des épreuves qu’il doit surmonter afin de s’échapper à son propre esprit et retourner dans le monde réel.

Les persoonages de Scooby-Doo ne vieillissent pas, car ils sont des fantômes

Il existe une théorie particulièrement amusante selon laquelle Scooby-Doo et ses amis ne vieillissent pas parce qu’ils sont des fantômes. L’équipe apparait continuellement au fil des décennies, en grande partie inchangés parce qu’ils sont un groupe d’esprits errants qui voyagent sans but de ville en ville et exposent de faux fantômes.

What we Know About the New Scooby-Doo Movie - Foreign policy

Cette théorie est renforcée par le fait que la franchise Scooby-Doo a confirmé que de réels fantômes et goules existent dans leurs univers, ce qui signifie que les personnages pourraient également être des fantômes.

Ed, Edd et Eddy sont au purgatoire

Ed, Edd et Eddy était une série dans laquelle les enfants vivaient des aventures dans leur quartier et aucun adulte n’intervenait et ne leur disait d’arrêter. Il n’y avait pas d’adultes dans cette série. Une théorie suggère que c’est parce que les enfants du Cul-De-Sac sont morts, et qu’ils sont tous piégés dans le purgatoire.

Ed, Edd, N' Eddy Channel on Quidd | Cryptozoic Entertainment

Pour faire court, chaque enfant appartient à une époque différente de l’histoire du Cul-De-Sac, et tous ont vécu une tragédie d’une manière différente. Ils vivent maintenant tous ensemble au purgatoire, et ne vaquent à leurs occupations que de temps en temps pour être dérangées par les sœurs « démoniaques » Kanker.

Helga est le personnage principal

Helga n’est sans doute pas présentée directement comme le personnage principal car sa vie, si plus intéressante que celle d’Arnold, est beaucoup plus triste et peut-être un peu trop réaliste pour un dessin animé destiné à des enfants. Certes, elle martyrise ses camarades et surtout Arnold, mais c’est à cause d’un père qui la néglige et d’une mère alcoolique.

Hey Arnold! may really have been Helga's story - Polygon

Sa grande soeur Olga est adoré et reçoit l’attention de tout le monde, Helga est totalement oubliée : dans plusieurs épisodes, son père lui fait référence en disant « la fille ». Helga est également follement amoureuse d’Arnold mais ne sait pas comment exprimer ses sentiments, et par frustration, relâche sa colère sur lui. Le véritable sujet du dessin animé est au final l’obsession d’Helga pour Arnold, en qui elle trouve un sens à sa vie