Les pays les moins visités au monde

223

Lorsqu’il s’agit de voyages, tout le monde parle généralement des endroits les plus touristiques. Mais nous entendons très rarement quiconque parler des pays les moins visités au monde.

Vous ne connaissez probablement pas certains pays présents dans cet article, mais peu importe la distance, l’isolement ou l’apparence hostile d’un pays, chaque pays a son charme et une beauté naturelle qui valent le détour.

Nauru : 360 visiteurs par an

Nauru est le troisième plus petit pays du monde avec 13 000 personnes vivant sur 21 kilomètres carrés. La seule compagnie aérienne qui vole vers Nauru est Our Airline une fois par semaine avec un vieux Boeing. L’île entière est une grande mine de phosphate et Nauru a perdu beaucoup de sa beauté naturelle à cause des activités minières.

De plus, sachez que vous devez obtenir un visa avant de venir visiter ce pays et il n’y a que cinq ambassades de Nauru dans le monde.

Nauru possède encore des plages incroyables et des récifs coralliens à couper le souffle. Et vous pouvez également dire que vous avez visité l’un des deux seuls pays au monde qui, techniquement, n’a pas de capitale (l’autre pays étant la Suisse). Pour finir, si vous êtes suffisamment en forme, vous pouvez faire le tour de Nauru (19 km) et dire que vous avez littéralement fait le tour d’un pays en courant !

Guinée équatoriale : 2 000 visiteurs par an

De même que dans d’autres pays africains, les coups d’État en Guinée équatoriale ne sont pas rares, mais de nombreux autres facteurs rendent la visite de ce pays encore plus difficile. L’infrastructure du pays est décente, mais apparemment, obtenir un visa est à la fois coûteux et difficile. Le pays est le plus grand producteur de pétrole en Afrique et le pays le plus accessible par habitant sur le continent.

Même si la Guinée équatoriale ne possède aucun site du patrimoine de l’UNESCO, la capitale Malabo possède un quartier colonial très intéressant qui abrite la deuxième plus grande église d’Afrique. Vous trouverez également de nombreuses plages immaculées et intactes et, si vous avez de la chance, vous pourrez même voir des tortues sur certaines des plages les plus reculées du pays.

Mauritanie : 2500 visiteurs par an

La République islamique de Mauritanie a connu trois coups d’État au 21ème siècle, le pays a choisi de s’isoler de l’ouest et de coopérer avec l’Iraq dans les années 1980, et l’esclavage moderne existe toujours en Mauritanie. Il n’est donc pas étonnant que la Mauritanie soit l’un des pays les moins visités au monde.

La Mauritanie est en fait le onzième plus grand pays d’Afrique et il y a en réalité beaucoup d’endroits intéressants. Le pays abrite sept villes anciennes qui font parties des vestiges du riche passé du pays et qui comptent parmi les meilleurs endroits d’Afrique à voir lors d’un safari dans le désert.

Tuvalu : 2700 visiteurs par an

Tuvalu est un pays éloigné du Pacifique qui ressemble à un pays totalement inventé. Il n’y a que deux vols par semaine à destination de Tuvalu, tous deux en provenance des Fidji. Et si les Fidji (qui sont également assez isolées) ne peuvent envoyer que deux vols par semaine, vous pouvez imaginer à quel point Tuvalu est isolé.

Vous pourrez vivre une aventure hors du commun dans le Pacifique, découvrir des îlots déserts, voir des plages sans aucune empreinte, vous détendre sous les cocotiers. Si vous voulez vous éloigner du reste du monde, Tuvalu est l’endroit parfait.

Îles Marshall : 6 000 visiteurs par an

Les îles Marshall sont un archipel éloigné du Pacifique qui comprend 29 atolls coralliens. Alors que les îles Marshall faisaient encore partie des États-Unis, de nombreux essais nucléaires ont eu lieu dans la région connue sous le nom de Bikini Atoll entre 1958 et 1962. Cela a contribué à un confinement des îles de la région qui sont aujourd’hui connues comme «l’endroit le plus contaminé du monde».

À quelle fréquence pouvez-vous voir un atoll de corail ou encore mieux, séjourner sur un atoll ? Certes, quelques-unes des îles sont très polluées, mais les images de certains des atolls qui composent les îles Marshall semblent trop belles pour être vraies.

Comores : 36 000 visiteurs par an

Ce malheureux pays a fait face à 20 coups d’État au cours des 40 dernières années au cours desquels le chef de l’État a été assassiné. Statistiquement, cela signifie qu’il y a un coup d’État tous les 2 ans. Au cas où vous vous demandez pourquoi il y a tant de problèmes dans un pays aussi petit, voici une explication ; Les Comores sont le pays avec l’indice d’inégalité le plus élevé, la moitié de la population vivent avec moins de 1,20 € par jour.

Vous pouvez visiter un volcan actif, un mystérieux lac salé, voir tout un tas d’animaux, et bien sûr de magnifiques plages. De plus, les Comores sont le plus grand fabricant d’ylang-ylang au monde. Si vous ne savez pas ce qu’est l’ylang-ylang, c’est l’huile utilisée pour créer des parfums.

Guinée-Bissau : 45 000 visiteurs par an

Premièrement, comme dans beaucoup d’autres pays africains, l’infrastructure de la Guinée-Bissau est horrible. De plus, de nombreuses compagnies aériennes ne proposent pas de vols vers ce pays, à cause du manque de touristes. La compagnie aérienne TAP Portugal a même suspendu tous ses vols vers la Guinée-Bissau après que la police locale a forcé l’un de ses pilotes à emmener 74 réfugiés syriens à Lisbonne.

guinea bissau least visited countries in the world

Si vous cherchez un pays qui ne montre pas beaucoup de signes de la vie moderne, c’est l’endroit idéal. Vous ne voudriez pas non plus manquer l’archipel des Bijagos, composé de plus de 20 magnifiques îles tropicales.

Sierra Leone

Encore une fois, le plus gros problème en Sierra Leone est l’infrastructure. Ils n’ont qu’un seul aéroport international et se rendre de l’aéroport à la capitale est une tâche difficile. Vous devez par exemple, monter sur des bateaux pas très sécurisés sur une mer agitée.

least visited countries in the world

Le voyage sera difficile mais une fois arrivé, vous ne le regretterez pas une seule seconde. Le pays de la Montagne du Lion vous épatera avec ses paysages inégalés, sa sérénité et sa faune étonnante. Un autre bon point à prendre en compte est que presque tout le monde parle anglais. Cependant, gardez à l’esprit que la Sierra Leone a été le deuxième pays après la Guinée et le Libéria à avoir vécu une épidémie d’Ebola.