La cigarette électronique en France : un marché toujours en évolution

472

En France, la cigarette électronique (vapoteuse, vaporette, e-cigarette, vaporisateur personnel) prend de plus en plus en plus de place dans les habitudes des consommateurs. Ainsi, elle arrive à remplacer lentement, mais surement, la cigarette traditionnelle.

La cigarette électronique est  basée sur la production d’un aérosol, lequel copie les caractéristiques de la fumée du tabac. Pour y arriver, il faut chauffer le liquide à vapoter. Celui-ci se vaporise et l’aérosol produit sera fumé par une aspiration de vapeurs ou inhalation. Le liquide est composé d’un certain nombre d’éléments. Il peut comprendre la glycérine végétale, un ingrédient humidificateur, des arômes et autres exhausteurs de goût.  Dans ces derniers, il y a le tabac, café, vanille, menthe, fruits.

Les Français et la cigarette électronique

La cigarette électronique arrive en France en 2010. Elle a immédiatement obtenu un grand succès de 2011 à 2014. Cela s’est surtout produit avec le développement de nombreuses boutiques qui se sont spécialisées dans la vente de l’e-cigarette. Toutefois, il y a eu un ralentissement assez important de 2014 à 2016.  Et ce n’est qu’en 2017 que la reprise est enregistrée. À cet effet, une hausse de 15% des cigarettes électroniques et e-liquides s’est produite. La hausse continue toujours en 2018 pour atteindre 20%, dont 60% uniquement pour les e-liquides.

https://vaping360.com/

Vers fin 20219, une enquête mondiale montre que 14% des fumeurs français sont adeptes de l’e-cigarette. Ainsi, ils arrivent en 2e position après les Chinois. Selon une enquête BVA réalisée pour l’association pro-vapotage Sovape, ils sont 3 Français sur 5 à estimer que l’e-cigarette est moins dangereuse que la cigarette classique. La vente de produits de vapotage n’a donc cessé d’augmenter. C’est ainsi qu’une étude menée par l’institut indépendant Xerfi affirme qu’un tel phénomène est notamment dû au renforcement des politiques anti-tabagismes. Il affirme que le marché de la cigarette électronique  a de belles perspectives devant elle. Ainsi, il est estimé qu’elle va engendrer plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2021. Ce dernier était de 820 millions d’euros en 2018.

En 2020, le prix du paquet de cigarettes accuse une augmentation pour être vendu à 10 €. Cela constitue sans conteste une meilleure opportunité pour le vapotage. Dès l’annonce,  45% des fumeurs traditionnels étaient prêts à opter pour la cigarette électronique. Un tel choix est fondé, car l’achat régulier de cigarettes représente un budget non négligeable. Par contre, celui d’une cigarette électronique est très vite amorti. Ce type de cigarette a donc du chemin à faire pour encore plusieurs années.