Le « mermaiding » : la discipline sportive qui fait le buzz

25
- Advertisement -

Qui est-ce qui n’a jamais essayé de nager comme une sirène ? Aujourd’hui, enfants et adultes peuvent le faire dans les piscines publiques.

Un sport pour nager comme une sirène

Également appelée « nage de sirène », cette pratique a rapidement séduit de nombreuses personnes. L’engouement est tel qu’une véritable école de sirène a ouvert ses portes en France. Depuis un an, une trentaine de drôles de nageuses se retrouvent au centre aquatique du Val d’Europe à Bailly-Romainvilliers (Seine-et-Marne) munies de leur queue de poisson. C’est ce qu’on appelle le « mermaiding », une sorte de nage dont l’apprentissage commence hors du bassin. En effet, nager comme une sirène requiert un entrainement particulier. Il faut également d’excellentes conditions physiques, notamment du souffle et des abdominaux pour pouvoir imiter les ondulations d’une sirène.

Pour nager correctement comme une sirène, il est indispensable de porter un maillot dit « monopalme ». Il convient ensuite d’effectuer différents exercices sous l’eau.

Une pratique sportive originaire des Etats-Unis

À l’origine de ce sport, nous retrouvons Julia Sardella, une ancienne championne de natation synchronisée. Elle voulait créer une pratique sportive alliant natation et fitness. Puis, lors d’un voyage aux USA, Océane Ouhayoun a découvert le mermaiding et l’enseigne depuis un an. Elle vend également l’équipement nécessaire qui est la fameuse queue de sirène en lycra.

La nage de sirène, parfait compromis entre la nage monopalme et l’apnée, a désormais le vent en poupe.

Avec les queues de sirène qui sont de plus en plus accessibles, il suffit de se renseigner sur les mouvements de base et de… se jeter à l’eau !