Le Hyundai Nexo, le prototype d’un futur proche

773
- Advertisement -

Le Hyundai Nexo est la dernière mouture du SUV de luxe du géant coréen. Déjà exposé au Mondial de l’auto parisien en octobre 2018, ce SUV à hydrogène est promis à un marché de domination en Europe selon les officiels de la firme coréenne. Avec un prix moyen de 72000€, ce bijou mécanique à pile à combustible de 163 chevaux n’a pas de commune mesure avec un véhicule thermique.

Cher sous tous les rapports

Avec une consommation moyenne d’hydrogène de 1,2 kilo aux 100 km, elle se place résolument à une autre échelle. La pile à combustible a connu une forte réduction sur le coût mais à la différence de la borne de recharge de la voiture électrique, la station de recharge d’hydrogène coûte dix fois plus chère. Ajoutez à cela les 40 kg de fibre de carbone du réservoir d’hydrogène, le marché ne sera vraiment rentable qu’après quelques années.

L’intendance doit suivre

Le coût du kilo d’hydrogène risque d’être une pierre d’achoppement que la firme doit également solutionner. L’hydrogène propre – autrement électrolysée qu’actuellement – coûterait entre 8 et 10€ le kilogramme.

Les dés sont jetés

Hyundai est résolument engagé à concrétiser son programme de devenir le premier dans l’hydrogène en Europe. Il reste qu’une certaine suspicion hante les éventuels acquéreurs qui avancent que le risque d’explosion n’est pas à exclure quand la température atteint 5000°. Ce à quoi les officiels de Hyundai répondent que le péril est inexistant.

Partageant le marché des SUV à hydrogène avec Toyota, Hyundai a déjà un modèle précurseur avec l’IX35 qui s’est vendu à 3000 exemplaires dans le monde depuis quelques années.