Rencontrez “Little Hercules”, un ancien enfant culturiste

18487

 

Voici Richard Sandrak – jadis connu comme l’enfant le plus fort du monde sous le sobriquet “Little Hercules”. Son corps était différent de celui des jeunes de son âge, et de la plupart des adultes d’ailleurs. Encore bambin, il faisait 600 abdos et pompes par jour et soulevait trois fois le poids son corps au développé-couché. Sandrak a grandi en suivant une routine athlétique et un régime strict pour devenir le plus jeune culturiste du monde. Cependant, maintenant qu’il a atteint l’âge adulte, il a décidé de suivre un chemin de vie tout autre, et sa nouvelle passion est assez surprenante !

  1. Des débuts modestes

En 1992, dans un petit village d’Ukraine, Lena Sandrak a donné naissance à son fils Richard, pour son plus grand bonheur et celui de son mari Pavel. Les deux avaient de l’expérience dans les sports de compétition : lui était un champion du monde d’arts martiaux, tandis qu’elle avait pratiqué l’aérobic.

Il était naturel avec de tels parents que Richard devienne aussi un sportif. Mais ils ne s’attendaient pas à ce qu’il s’y lance aussi tôt !

 

  1. Direction l’Amérique

Quand Richard a eu deux ans, ses parents ont décidé de partir aux Etats-Unis, en Pennsylvanie, en quête d’une vie meilleure. C’est là, à l’âge de deux ans, que Richard a été initié à la fonte.

Pavel avait construit une salle de sport à la maison. En général, un père laisse son jeune fils s’amuser avec des activités de son âge, mais Pavel avait une autre idée en tête.