Jon Bass : de Bellaire à « Baywatch »

1984
- Advertisement -

Jon Bass était à Miami et a profité d’avoir quelques heures à lui se rendre à la plage. Il nageait paisiblement quand il vit soudain un groupe important de personnes sur la plage en relevant la tête. Elles le fixaient et pointant leurs caméras vers lui.
Il se retourna, intrigué. Zac Efron était-il derrière lui ? Non, c’était lui qu’on montrait du doigt. Il compris soudain que les paparazzi l’avaient photographié tandis qu’il nageait.

Il y a une raison à cela. L’acteur de 30 ans joue un personnage nommé Ronnie Greenbaum dans le film  Baywatch. Le remake de la célébre série télévisée des années 1970 est réalisé par Seth Gordon et affiche les stars Dwayne Johnson, Zac Efron, Priyanka Chopra et Alexandra Daddario. C’est pourquoi Jon était à Miami, pour la première. Son personnage est un sauveteur en formation maladroit tentant d’attirer l’attention de la belle CJ (Kelly Rohrbach).
Jon, diplômé du lycée Bellaire en 2005, est connu pour le rôle de Del Plimpton dans  Big Time in Hollywood, FL de Comedy Central et celui de Phil Hirschkop dans le film  Loving de 2016, et il est apparu dans des séries prestigieuses comme  The Newsroom, Girls ,et House of Lies.

Je me souviens de lui jouant Fagin, l’un des personnages principaux d’Oliver Twist  au collège I. Weiner à Houston (je jouais moi-même un orphelin) Même à cet âge auquel lequel la plupart des jeunes gens sont maladroits, il était drôle et avait une réelle présence scénique, et on le remarquait à ses cheveux bruns ondulés.
Au cours de son passage au lycée Bellaire, Jon a continué sa pratique artistique en jouant dans diverses productions et en profitant de l’occasion pour mettre en scène sa propre pièce pendant sa dernière année. Après l’obtention de son diplôme, il s’est dirigé vers l’université Boston, où il a étudié les arts de la scène. Il a déclaré se souvenir de son retour à la maison après son premier semestre et d’avoir montré à sa mère ce qu’il avait appris à l’université : comment marcher sur ses mains. « Ma mère était vraiment troublée et ne savait pas trop pourquoi elle m’avait envoyé à l’école ».

Après Boston, il a déménagé à New York, pensant qu’il sertait la prochaine grande star. De son propre aveu « ça n’a pas été le cas ». Il a décroché un emploi dans une boulangerie – d’abord, à la caisse puis au service de livraison. Puis il a joué dans « quelques très mauvaises pièces ».

Un tournant dans sa vie fut le  Williamstown Theatre Festival dans le Massachusetts, un « endroit incroyable », dit-il, « où j’ai rencontré les miens » : des individus qui l’ont inspiré, ainsi que ses agents et son manager. Cela l’a amené à auditionner pour la comédie musicale populaire  Book of Mormon. Il pensait que le rôle d’Elder Cunningham était parfait pour lui. Mais il ne l’a pas obtenu.
Il sentait toujours que c’était le bon rôle pour lui. Il prenait des leçons de chant chaque semaine et continuait de travailler sur les chansons de la comédie musicale. Un an plus tard, il a auditionné à nouveau. Cette fois-ci, il a pris part à la tournée nationale en tant que remplaçant. « Je ne suis parti que lorsque l’acteur de base est tombé malade, donc ça aurait pu ne pas avoir lieu. » Le spectacle s’est tenu à Denver pendant un mois, puis à Los Angeles pendant trois mois.
Pendant un des spectacles de Los Angeles, l’acteur Jared Gertner est tombé malade. Alors Jon a joué à sa place dans cinq spectacles. Seulement, beaucoup de producteurs étaient là pendant ces spectacles et ont aimé ce qu’ils ont vu. Trois semaines plus tard, il revenait sur Broadway pour prendre la place de l’acteur Josh Gad après son départ du spectacle.

Jon a joué dans Book of Mormon pendant six mois, « une expérience exaltante et terrifiante ».
Il a ensuite obtenu un petit rôle dans la série de HBO Girls. C’était juste une journée de travail mais l’expérience fut très révélatrice. Il a compris qu’il voulait faire de la télé et du cinéma. Quelques mois plus tard, il était choisi pour un rôle plus important dans Big Time in Hollywood, FL.
« La série n’a pas eu un grand succès mais reste, à ce jour, la plus grande expérience de ma vie », a-t-il déclaré. Cela l’a amené à déménager à Los Angeles. Il a travaillé avec les acteurs Ben Stiller, Cuba Gooding Jr. et Michael Matson et a formé des relations avec beaucoup de gens qu’il appelle maintenant ses meilleurs amis.
Après cela, il a eu des petits rôles dans The Newsroom (Bree Dorry, le remplaçant temporaire de Neal) et House of Lies (le compagnon de Marty Gabe) et a aussi passé du temps à écrire une série pour FX, finalement annulée : « Mais c’est la première fois que j’étais payé pour écrire, ce qui est énorme » explique-t-il aujourd’hui.
C’est à ce moment qu’il a reçu l’appel d’audition pour Baywatch. Il était intrigué, mais sans excès. Dans ce domaine, il a déclaré : « On est quotidiennement confronté à un tel rejet qu’il faut tout prendre avec un grain de sel tout en offrant la meilleure performance possible. Il faut être bon, mais ne pas trop s’en préoccuper. »
La plupart du temps les auditions ne mènent à rien. Donc, pour Baywatch, il y est allé aussi préparé qu’il pouvait l’être, mais une fois qu’il a quitté la pièce, il a continué sa vie. Deux mois plus tard, il a découvert qu’il avait le rôle.

 

« J’étais follement heureux », a-t-il dit, excité à l’idée de travailler avec Dwayne Johnson, Zac Efron et le réalisateur Seth Gordon. « Je savais que ça allait être amusant, mais je n’imaginais pas à quel point. »

Un jour, les membres casting était photographiés pour des documents de marketing. Jon était debout à côté de Dwayne Johnson, les bras croisés. « Quand vous vous tenez à côté de [des gens qui ressemblent] à Zac Efron et Dwayne, vous aurez l’impression d’être une m**** quoi qu’il arrive, à moins de leur ressembler ». Puis, Dwayne s’est tourné vers lui et a dit : « Tu n’as rien à craindre. Sois la star, mon frère. »
Réfléchissant sur sa carrière jusqu’à présent, il a dit que c’était « la vie d’un acteur ».
« Vous faites face à rejet après rejet dans l’espoir que quelqu’un vous dise oui. Que cela conduira à une autre porte et une autr

 

e porte. Et j’espère que Baywatch mène à une bonne porte ! »
Jon dit qu’il sait vouloir être acteur depuis l’enfance.
« J’ai cessé de mûrir à l’âge de 8 ans. Ce n’était pas vraiment une histoire de « Oh, eh bien, peut-être que je ferai autre chose. » Non, c’était ainsi et pas autrement. Heureusement, je suis assez bon pour arriver à payer les factures. »

Ses frères et soeurs – Oren, Rikki, Ben (il est le troisième plus jeune) – étaient du genre à se motiver mutuellement pour toujours se surpasser. Quand ils ont vu Rikki jouer dans une pièce de théâtre, Jon a dit à sa mère, Rhonda : « Je veux faire ça aussi. » Elle l’a inscrit l’année suivante.

Jon donne beaucoup de crédit à Larry Dachslager, l’ancien prof de théâtre du collège I. Weiner, qui lui a fait découvrir  les grands classiques, les films de Woody Allen, et les comédies musicales : « Il me motivait vraiment, s’efforçait constamment de faire non seulement une bonne pièce mais aussi que les acteurs connaissent l’histoire de leur art ».
Il dit également devoir beaucoup à Paul Munson, professeur de théâtre au lycée Bellaire, qui lui a vraiment « permis de faire [son] propre truc » et a créé un espace de confiance pour apprendre.
« Le Black Box Theater [à Bellaire] était vraiment mon terrain de jeu. M. Munson était un facilitateur incroyable, ainsi que Gail Silver, son assistante, qui s’assurait que le navire aille dans la bonne dirrection ».
En plus de traîner dans le théâtre, entouré d’énergie créative, ses souvenirs du lycée incluent les après-midi avec des amis dans les maisons des uns et des autres. La meilleure chose, se souvient-il, c’est qu’il n’habitait qu’à quelques pâtées de maison de la plupart de ses amis. Donc après l’école, il se retrouvait toujours chez quelqu’un. « Je n’ai pas souvent fait mes devoirs à cause de ça » plaisante-t-il.Que regrette-t-il de Houston ? La nourriture Tex-Mex – y compris Taco Cabana. Whataburger. Et bien sûr, sa famille.
Sa famille va se rendre à Los Angeles pour voir Baywatch avec lui. Après ça? Il « repartira au charbon ».
Son conseil à toute personne intéressée par la comédie : « Si vous décidez de faire cela, assurez-vous que c’est la seule chose que vous voulez faire parce que c’est dur. Cela semble glamour vu d’ici. Mais ce n’est pas facile. Vous avez intérêt à aimer entendre « non » parce que ce travail c’est souvent ça. »

Plus tard cette année, Jon a un rôle secondaire dans le premier film d’Aaron Sorkin Molly’s Game avec Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner et Michael Cera.
Ensuite il voyagera en Australie avec des amis. Puis retour au travail à Hollywood.